CARNET DE ROUTE

5h55 

Est-ce encore la nuit ou déjà le matin ?

En tout cas, c'est le début de notre histoire, 

Le kilomètre 0 de ce carnet de route. 

SCRATCH 

Une femme enceinte vibre, le son crépite.  

Une platine bégaie. Son diamant sursaute.

SCRATCH

En aller-retour sur la voix de Nina Simone 

Un sillon cabossé balance ses mots en garde à vue.

Une boucle en débâcle qui résonne  

''Freedom is mine... And I’m feeling good !'' 

SCRATCH  

J ai la peau happée par la voix de cette diva.

Ce cri sucré... Course sacrée, sacadée... 

Et ça, c’est cadeau.

SCRATCH

5h55 et 5 secondes, 1975. 24. 01

33 degrés Celsius, 45 mètres carrés d’hopital moscovite,

Cathédrale drôle de cette vie qui tourne, tourne sur ce vynil

SCRATCH

Cri inscrit sur lumière crue. 

Un corps russe en pays nu, et un chorus

''Freedom is mine... And I’m feeling good !'' 

 

 

SCRATCH 

5H55 et 10 secondes

360 degrés. Je suis né. 

Samedi de pleine lune.  Nuit de plumes inspirées. 

J'ai le 21ème art gravé sur les os.  

Je suis tatoué sur chaque pore de ma peau. 

J'ai le devenir qui fusionne avec ma fourrure fou rire.  

SCRATCH

Je respire. 

C’est les premiers mètres de mon CARNET DE ROUTE.

J’entend et je bois les paroles de Brel

A la seconde où il chante «Ne me quitte pas» 

A cette inconnue, en pleine rue 

En pleine nuit parisienne  

Et quand Gainsbourg au même moment 

Au creux de l’oreille de Jane

Chuchote «Je t’aime»

Et moi non plus... Je suis né

SCRATCH

 

 

Entre naissance et nation, transe, transpiration, 

dissidence, direction, insouciance, inspirations, 

créance et création, essence et sensation, 

pénitence, pénétration, perséverance et perversion,

entre prestance et pression, abondance et abandons, 

résonnance et raison, entre descendance et ascension 

Je suis né.

Ma mère est calme. Entre ses jours de janvier 

Un sourire éclaire sa ville grise et sa vie sur vynil

SCRATCH

5h55 et 20 secondes

Ma mère veille. Moment vrai, emerveillé. 

De part en part, les meilleurs, les peurs, les pour, 

Les remparts, les pires et les empires.  

J'ai le devenir qui fusionne avec ma fourrure fou rire.  

Entre humeur, humour, amour et moment rare

SCRATCH 

 

 

5h55 et 33 secondes

A cette seconde précieuse, nue et universelle, 

A cette seconde précise,

Juste... A quelques mètres de là,

 Au coeur de ce Moscou de foudre 

Il y a ce coup de pinceau, de génie  

 A la lumière d'une huile rouge orangée 

Il étale vigoureusement son ombre vive

A cette seconde, calé à sa toile... Brute

Le peintre dans son atelier découvre sa voile

Sa ville, sa baraque, sa pièce d'identité

Entre bulle et bulldozer, entre doser et oser

 Non conformiste ? C'est confirmé.

SCRATCH 

Et à cette seconde précieuse, nue et universelle, 

A cette seconde précise,

 A New York, DJ Kool Herc  

SCRATCH 

La Factory est étrangement silencieuse

C’est dans le Bronx que ça se passe

Bass à fond, Warhol dans les bas-fonds 

La source dans les retours de DJ Kool Herc qui

SCRATCH 

Et à cette seconde précieuse, nue et universelle, 

A cette seconde précise,

Une Simca 1000 roule sur le chemin des vignes de Bourgogne. 

Ils ont pressé les raisins il y a des mois et ils nous donnent raison 

D'ouvrir ce millésime, ensemble, maintenant   

SCRATCH

 

 

5h56 et 2 secondes

20 ans plus tard

Je récupère mes esprits, bons et mauvais.

Mon vomis coule sur la portière d’un taxi moscovite. 

La Trabant trimbale deux guitares, père et tétard 

Deux fêtards en exil, faits du même lard. 

Il est tôt ou tard.

Les deux gaillards sur le retour s’égarent quelques part 

Entre la gare et le quartier de l’Arbat. 

Puis le même bâtiment boite jusqu’à l’horizon. 

Entre quatre yeux et deux battements de coeurs 

C’est à cette seconde que je tombe 

Dans les bras du regard de mon père

A l’abri de ses yeux rieurs, de son humour légendaire 

C’est à cette heure que j’ai touché du doigt le salaire 

De sa soul alliée... A sa terre et à son âme.

Moi, je suis saoûl, je plane, je ris et je l’aime.

Péripéties périphériques entre mon père et son impertinence 

Entre rêves sans révérence et racine d’indécente indépendance

SCRATCH

 

 

De cette enchantée parenthèse, 

De ces parents partants par temps couvert et en intense cité, 

Je suis né entre leurs pensées pures et ces moments vrais.

J’ai les coutures coutumes courbaturées 

Et du coup mes coups durs coupables sont capables

De l’impossible et sont cibles sensibles en mouvement 

Non conformiste ? C’est confirmé.

Je récupère mes esprits, bons et mauvais

SCRATCH

Car nos peaux liées à ces pôles pollués

L'air de rien, c’est l’ère du temps qu'on respire 

Quand notre devenir fusionne avec nos fourrures fous rires

Carpe diem, bitch 

Car né de roots

Et moi, sans putch

Je suis né et je... SCRATCH